La CIE

Quelques nouvelles de ce qui se fait dans chacun des ateliers théâtre :

Premier atelier « découverte et développement du jeu théâtral ».

Un des choix proposés aux neuf personnes de ce  groupe pour aborder l’expression théâtrale a été de se baser en tout premier lieu sur l’expression corporelle : ce que le corps exprime, ce qu’il peut exprimer, et comment l’on peut jouer avec tout ce potentiel !  Faire l’expérience que « Le corps est mon outil d’acteur »  – Pipo Del Bono – .

SONY DSC

Chaque séance débute ainsi par des échauffements corporels, exercices dont la répétition – pour certains d’entre eux – a pour objectif d’apprendre à sentir et retrouver cet état de « présence à soi « – à  poser son attention sur son corps, à l’assouplir et jouer avec lui. Petit à petit  les mouvements réalisés sont intégrés, apprivoisés, on créé une habitude qui nous sera précieuse lorsqu’on y aura recours pour revenir en soi, retrouver de la justesse dans son jeu.

Apprendre par l’expérience, les uns des autres, en développant aussi son regard de spectateur : comment je suis touché par ce que je viens de voir ? Qu’est-ce que j’ai perçu ? Compris ? Comment parce qu’on met l’intention dans son jeu, ses gestes, ses mouvements prennent vie. Le « monde imaginaire intérieur » que l’on a créé en soi se perçoit de l’extérieur.

Jeux avec l’imaginaire, donc, aussi, avec beaucoup de poésie dans les exercices réalisés par les unes et les autres. Imaginaire et intention, pour arriver, là où nous en sommes maintenant : l’interprétation. Après quelques extraits de Dialogues de bêtes – Colette- et d’autres textes ça et là, chacune, dans le groupe, propose son interprétation d’un court chapitre de Il n’a jamais tué personne, mon papa – de Jean-Louis Fournier – Occasion donnée de voir une multitude d’interprétations d’un même texte, et de sentir tous les possibles qu’offre le jeu théâtral.

IMG_8733

Qu’on ne s’y trompe pas, tout cela se fait dans la joie et le plaisir : le  jeu.

L’envie de faire est le moteur de l’action, et  ce qui est réalisé s’en ressent ! Quelles avancées dans l’expressivité en si peu de temps !

Le temps … les séances durent une heure (de 20h à 21h) et comme cela passe vite, trop vite !

Nous verrons si à la rentrée prochaine, il sera possible de prolonger ces séances au moins d’une demi heure …

Cette année, nous avons du refuser des demandes de certains d’entre vous, car le groupe de cet atelier était déjà constitué et complet… Aussi, nous proposerons deux ateliers de « découverte et développement du jeu théâtral »  en septembre prochain – sans doute sur ce  créneau horaire : 10h30 – 12h le lundi.

Nous avons invité les  personnes du groupe à s’exprimer sur ce qu’elles font à l’atelier théâtre. En quelques mots :

« L’ Atelier Théâtre c’est tout d’abord quitter son environnement quotidien et penser à soi le temps d’une heure.

Commencer par un moment de détente et de relaxation, se concentrer sur son corps, ses gestes, son intention.

C’est aussi apprendre à mieux connaître son corps.

Ensuite poursuivre avec son humeur du moment regarder et donner son avis sur l’interprétation corporelle et textuelle des autres membres du groupe

Interpréter avec son corps et sa voix et écouter les autres ».

Claire,

« Oser parler en public, dépasser la peur et l’angoisse, ne pas se laisser déborder, exprimer, saisir les émotions, leurs manifestations physiques, les utiliser, travailler la mémoire, articuler, faire entendre sa voix, la porter vers, oser . »

Madeleine


Deuxième atelier  » création et réalisation d’un projet théâtral ».

IMG_8645Les quatre femmes de cet atelier ont mis en commun leur envie de monter sur scène – de réaliser un projet théâtral.

Au départ, pour elles, pas de projet forcément bien précis, quelques  idées derrière la tête …

Et … parmi d’autres,  une envie, pour l’une d’entre elles, de jouer le rôle d’une  » Duchesse  » –  avec costume et perruque … !

Alors comment fait-on pour construire  une histoire ensemble ? Celle de cette Duchesse ? Qui est-elle ? Que veut-elle ? Que fait-elle ? Et qui sont ces autres personnages qui gravitent autour d’elle ? Pourquoi ? Quelle intrigue les rassemble ? Les enjeux, le décor, les caractères, le contexte, … tout cela prend forme petit à petit. Par des jeux d’improvisation, d’expression corporelle-  seules ou ensemble – … on fait la part belle à la spontanéité, on laisse émerger de l’imaginaire des idées multiples qui viennent résonner dans l’imaginaire des autres et rebondissent vers des perspectives que l’on va saisir, malaxer, manipuler, puis noter pour en garder trace, ou bien laisser de côté …IMG_8671

C’est un travail de composition à 5 mains où l’animatrice de l’atelier vient mettre en place les conditions pour que la créativité prenne ses aises et de déploie, et garde en notes ce qui émerge, puis tisse les idées ensemble, dans le sens du fil retenu par le groupe, veillant à ce que l’histoire soit fluide, logique et reste vivante.

Cette histoire en gestation, il faudra plus d’une année avant de la donner à partager sur les planches du Théâtre du Rossignolet …

Priorité est donnée à la co-réalisation, à la conception d’une œuvre commune.  Au « faire ensemble ! « 

C’est de cette expérience de « création commune »- que sera issue L’Atelier Ouvert qui aura lieu le jeudi 16 juin 2016 – à 20 h30. 

A cette occasion, les quatre femmes de cet atelier donneront une représentation publique de certains « tableaux » de la pièce en cours de création. Les personnages, le décor, les costumes, la mise en scène, les dialogues sont « en mouvement », susceptibles d’évoluer …  « visite de chantier » qui donne à voir les fondations, les échafaudages.

La pièce sera – nous y travaillons ! – au final produite pour le public du Théâtre du Rossignolet lors d’une prochaine saison …

Dans cette attente, nous serons heureux d’ouvrir le Théâtre et ses coulisses lors de L’Atelier Ouvert – le 16 juin prochain,  afin que vous y découvriez cette œuvre en gestation présentée et mise en scène par ses créatrices.

« Je participe à un atelier théâtre le lundi soir où nous apprenons des mises en situations. Nous sommes guidées pour l’écriture et le jeu d’une pièce. L’ambiance est sympathique. »
Nadine

« C’est un enchantement de faire la route depuis Mosnes (près d’Amboise ) jusqu’à Loches tous les lundis soir  pour suivre les cours au Théâtre du Rossignolet. Une chance à saisir pour vivre plus léger… »

MPierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s