Au coeur des troglodytes un théâtre émerge enfin

Un an de rénovation. Un an de préparation. Le théâtre troglodytique du Rossignolet ouvrira enfin en septembre. Mais des travaux restent encore à faire.

Rénové et quasiment prêt à l’usage depuis un an, le théâtre du Rossignolet a connu un petit retard à l’allumage. Les démarches administratives ont surpris le propriétaire, Christopher Lacassagne : « Une situation frustrante, car le lieu existait, mais sans pouvoir le faire vivre à sa juste valeur. » Il aura fallu un an afin de boucler la programmation de la saison prochaine : pièces de théâtre, musiques classiques, conférences, expositions…

 A la recherche de fonds pour mettre aux normes

Fin septembre, ce théâtre original au cœur d’une maison troglodytique devrait enfin servir « de passerelle entre l’art et le public », selon le souhait de Christopher Lacassagne et de son association (environ 30 adhérents). « Dans ce lieu hors-norme et modulable, l’objectif est de proposer une ambiance intimiste à taille humaine en rendant l’art accessible à tous et en proposant des prestations de qualité. »
Mais, car il y a toujours un mais, « nous sommes à la recherche de fonds pour mettre le théâtre aux normes de sécurité ». Sièges, rideaux anti-feu, sortie de secours, etc. Il reste encore des travaux à réaliser. « Début juillet, nous avons lancé un projet sur Ulule (*). Après un mois, nous sommes à la moitié de notre financement et nous recherchons de généreux donateurs afin de faire éclore le projet. » L’association a jusqu’au 31 août pour atteindre les 3.000 €, sinon elle ne touchera rien. « Le principe du tout ou rien », résume Christopher Lacassagne. Il espère mobiliser la population autour de son projet original.
Et si jamais les dons n’étaient pas suffisants ? « Cela pourrait poser problème en terme de sécurité. Mais je me vois difficilement revenir en arrière, car nous nous sommes engagés auprès des artistes et nous avons déjà des réservations. » Une annulation de la programmation est très peu probable. Malgré ce dernier point à régler, le théâtre troglodytique du Rossignolet semble être sur la pente ascendante.

 (*) Une plateforme participative permettant aux internautes de financer des projets contre quelques « cadeaux ».

Léo Schmitt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s